Yves CARLET

Rédacteur prinicpal : 
Yves Carlet
Contributeur(s) à la rédaction : 
Mathilde Arrivé (MCF à Montpellier) et Flora Valadié (MCF à Dijon)
Champ disciplinaire : 
Littérature américaine
Elements biographiques
Date de naissance : 
28 avril 1939
Nationalité : 
Française
Pays d'exercice : 
France
Origines sociales : 

Père contrôleur, puis inspecteur des contributions indirectes et une mère sans profession. Deux frères.

Origines géographiques : 

Dijon (21)

Affiliations politiques et syndicales : 

Membre du SNESSup de 1966 à 1989, du Parti Socialiste de 1974 à 1984.

Scolarité : 

Élève de l’Ecole Voltaire (Dijon) de 1945 à 1948, puis du Lycée Rouget de Lisle (Lons-le-Saunier) de 1948 à 1956. Non boursier. Bac littéraire A.

Activités professionnelles

Carrière universitaire

Etudes supérieures : 

Élève d’hypokhagne au Lycée Louis-le-Grand en 1956-57, de khagne au Lycée Lakanal en 1957-59 (admissible à l’ENS d’Ulm en 1959) et au Lycée Louis-le-Grand en 1959-60. Candidat libre à l’ENS de Saint-Cloud en 1960-61. Reçu (rang : premier) en 1961. Boursier à Oxford en 1962-63. Reçu à l’agrégation d’anglais (rang : premier) en 1964. Service militaire en 1964-65 (militaire enseignant à Fès, Maroc). Année supplémentaire à l’ENS de Saint-Cloud en 1965-66.

Thèse : 

Thèse de doctorat d’Etat inscrite à l’Université de Lyon II, sous la direction de Maurice Gonnaud, soutenue en 1981. Sujet : « L’Apocalypse de l’esprit : le motif de la régénération dans la genèse du transcendantalisme américain ».

Le jury de la thèse d'État d’Yves Carlet était composé de: Maurice Gonnaud (directeur de recherche), Michel Baridon, professeur à l’Université de Bourgogne, Paul Veyriras, professeur à Lyon 2, Jean Béranger, professeur à Bordeaux, et Martin Christadler, professeur à l’Université de Francfort.

Postes occupés : 

Nommé assistant au département d’anglais de l’Université de Bourgogne (Dijon) en 1966. Assistant, puis maître-assistant et professeur de 1966 à 1989. Professeur au département d’anglais de l’Université Paul-Valéry (Montpellier III) de 1989 à 2004.

Responsabilités scientifiques et institutionnelles : 

Responsabilités : chef du département d’anglais de l’Université de Bourgogne de 1985 à 1989. Responsable de l’équipe d’accueil d’anglais à l’Université Paul-Valéry de 1992 à 2004. Membre du Conseil Scientifique de l’UPV en 20002-2005. Membre du comité de rédaction de la Revue française d’études américaines. Membre du jury d’agrégation en 1986-89 (civilisation) et en 1990-94 (littérature). Membre du Comité Scientifique des Universités (12e section) en 2002-2005. Membre du « groupe de bilan scientifique en Études anglaises », créé en novembre 1990 par le Ministère de la Recherche (10 réunions de novembre 1990 à octobre 1991).

Champ chronologique
Champ chronologique : 
XIXe siècle
Précisions sur le champ chronologique : 

Littérature américaine du xixe siècle, en particulier la Renaissance américaine.

Cinéma américain, en particulier période classique (1930-1960).

Perspectives critiques et méthodologiques

Le sujet de thèse d’Yves Carlet étant situé sur la ligne de crête entre littérature et civilisation, il a privilégié l’histoire des idées et des représentations, s’intéressant particulièrement, en littérature, à l’histoire des idées, au protestantisme de Nouvelle-Angleterre, à la pénétration de l’imaginaire romantique aux États-Unis, et en cinéma, à l’enracinement historique des thématiques (Dépression, New Deal, Seconde Guerre mondiale, mouvements de contestation des années 60).

Objets d'étude
Auteurs : 
  • En littérature, Emerson, Thoreau, Hawthorne, Melville, Stephen Crane.
  • En cinéma, Frank Capra et Elia Kazan, et ponctuellement Chaplin, Ford, Hitchcock, Woody Allen.
Genres : 
  • En littérature, roman, essais, autobiographie.
  • En cinéma, « social problem film ».
Thèmes : 
  • La notion de nature et son évolution dans l’imaginaire américain du dix-neuvième siècle.
  • Les interférences de l’égalitarisme et de l’individualisme dans le cinéma américain de l’ère classique.
Mouvements : 
  • Mouvements littéraires : le romantisme américain et ses prolongements, le réalisme et le naturalisme.
  • Cinéma : populisme, progressisme, gauche américaine, actors studio.
Bibliographie

Primaire

Participation à des ouvrages collectifs : 

Préface au numéro 5 de la Revue française d’études américaines, (mars 1978).

Co-auteur de Figures libres, figures imposées : l’explication de texte en anglais (fiction), ouvrage collectif publié par Hachette (octobre 1993).

Participation au numéro des Cahiers de l’Herne consacré à Thoreau, sous la direction de Michel Granger (mai 1994).

Co-auteur de Anthologie de la littérature américaine, en collaboration avec Daniel Royot, Jean Béranger et Kermit Vanderbilt (Presses universitaires de France, février 1991, 2e édition, janvier 1995).

« La Marge, la clôture et le cercle : Thoreau et ses ‘voisins’ », in Henry D. Thoreau, ouvrage dirigé par Michel Granger, publié par les éditions de L’Herne (mai 1994), pp. 207-22.

Bibliographie sur les ouvrages et articles consacrés à Henry David Thoreau dans le Thoreau de Profils américains (Presses universitaires de l’UPV, 2000), pp. 127-155.

Articles : 

« Respectables iniquités : le transcendantalisme et l’ordre social », Revue française d’études américaines, n° 5 (avril 1978), pp. 19-31.

« Emerson et les ruses du moi romantique », in Genèse de la conscience moderne, ouvrage publié sous la direction de Robert Ellrodt (Paris : P.U.F., 1983), pp. 277-89.

« De la crise au code : Hollywood, 1930-1936 », in Hollywood, réflexions sur l’écran, ouvrage publié sous la direction de Daniel Royot (Aix : P.U.P., 1984), pp. 153-73.

« Continents, planètes : les transcendantalistes et l’espace », in Cahiers de Charles 5, n° 5 : Espaces américains (1984), pp. 39-59.

« Thoreau et le temps retrouvé : A Week on the Concord and Merrimack River », in L’Âge d’Or et l’Apocalypse, ouvrage publié sous la direction de Robert Ellrodt et Bernard Brugière (Paris : Publications de la Sorbonne, 1986), pp. 149-71.

« Notre pain quotidien : Hollywood et la faim (1929-1940) », article publié dans le numéro 106 de CinémAction intitulé « Le Cinéma à table », mars 2003.

“The Return of the Political; Frank Capra’s Meet John Doe and Elia Kazan’s On the Waterfront, juin 2007, communication faite au colloque de la SERCiA à Bordeaux, septembre 2000, in Cinéma anglophone et politique (Presses universitaires de Bordeaux, 2002).

“‘Gadge, baby, you’re a nigger too.’ Capra and Kazan between two cultures”, article publié dans la revue numérique de l’Association européenne d’études américaines (EJAS).

« Frank Capra et l’hybridité générique », article publié dans  Generic Attractions : New Essays on Film Genre Criticism (Michel Houdiard, 2010).

« Young Mr. Lincoln Goes to Washington : Capra, Ford and the National Myth », in Le Cinéma parle : études sur le verbe et la voix dans le cinéma anglophone, bulletin du CICLAHO n° 6 (2012), pp. 209-24. 

« Hitchcock, Capra, et les paradoxes de la mémoire : Spellbound, It’s a Wonderful Life », article publié dans les actes du congrès de la SERCIA de Besançon, Le Cinéma comme vecteur de la mémoire dans le cinéma anglophone (Michel Houdiard, 2014, pp. 325-34).

« Variations sur deux thèmes, ou comment faire vivre les conventions », article sur quatre films de King Vidor (1932-« 1938), in King Vidor, odyssée des inconnus, ouvrage dirigé par Jean-Marie Lecomte et Gilles Menegaldo, Cinémaction n° 152 (éditions Charles Corlet, 2014, pp. 141-450).

« De Harvard à Walden », in Confluences américaines (Presses universitaires de Nancy, 1990), pp. 41-52.

« L’apostasie transcendantaliste : Cyrus Bartol, W.H. Channing, R.W. Emerson, H.D. Thoreau et la Guerre de Sécession », publié dans le numéro 3 de Profils américains, les Ecrivains américains face à la Guerre de Sécession  (automne 1992), pp. 59-71.

« Le Transcendantalisme américain : comment le définir ? ». Critique, n° 541-42 (juin-juillet 1992), pp. 535-47.

« Le Texte enfoui de Walden », article publié dans le Thoreau de Profils américains (Presses universitaires de l’UPV, 2000), pp. 67-96.

« Nous sommes tous des jurés : Douze hommes en colère de Sidney Lumet », article publié dans le numéro 105 de CinémAction intitulé « La Justice à l’écran », octobre 2002.

“Emerson and the West: the Metamorphoses of the ‘Great Crescive Self’”, in Études anglaises, janvier 2003.

Articles de dictionnaire : 
Articles « Bryant », « Channing », « Emerson », « Hawthorne », « Holmes », « Longfellow », « Lowell », « Thoreau », « Whitman », « Whittier », dans le Dictionnaire des auteurs et le Dictionnaire des œuvres, publiés par Robert Laffont (1993). Article « Littérature américaine » in Encyclopédie du protestantisme, présenté par Pierre Gisel (PUF, 1995), pp. 817-23.
Communications : 

« Histoire, politique et société dans La Maison aux Sept Pignons : logique et contradictions des thèmes jacksoniens », communication faite au congrès de la S.A.E.S. à Nantes (1974), publiée dans Études anglaises, n° 66, pp. 283-300.

« Les Transcendantalistes et la révolution perdue », communication faite au colloque de Chavaniac-Lafayette (1976), publiée dans La France et l’esprit de 76 (Presses universitaires de Clermont-Ferrand, 1977), pp. 175-86.

« Margaret Fuller, américaine ou romantique ? », communication faite au congrès de la S.A.E.S. à Limoges (1978), publiée dans Études anglaises, n° 78, pp. 85-98.

« La Religion transcendantale et la nouvelle Amérique », communication faite au congrès de la S.A.E.S. de Poitiers (1980), publié dans Études anglaises, n° 82, pp. 167-79.

« De Boston à Brook Farm, ou les avatars de l’élitisme unitarien », colloque du G.R.E.N.A. de Mars 1982, publié aux presses de l’Université de Provence (Aix en Provence, 1983), pp. 47-56.

« L’Espérance contre la mémoire : ambiguités de l’iconoclasme emersonien », colloque du G.R.E.N.A. de mars 1983, publié aux P.U.P. (1984), pp. 65-82.

« Emerson et le succès », colloque du G.R.E.N.A. de mars 1984 (Aix : P.U.P., 1984), pp. 37-56.

« De Frances Trollope à Harriet Martineau : les voyageurs britanniques et la démocratie américaine », colloque du G.R.E.N.A. de mars 1986 (Aix : P.U.P., 1986), pp. 103-14.

« Épiphanie, jérémiade, prophétie : les transcendantalistes et l’histoire », communication faite au colloque de la rue d’Ulm sur « Fiction et Histoire », février 1986, publiée dans la Revue française d’études américaines, n° 31 (février 1987), pp. 65-78.

“Emerson as Expansionist”, communication faite au colloque d’Erlangen (Allemagne) sur l’Ouest américain, juillet 1987, publiée par les presses de l’Université d’Erlangen (automne 1987), pp. 64-78.

« Un demi-siècle de moralisme bostonien : unitariens et transcendantalistes », communication faite au G.R.E.N.A., publiée par les P.U.P. (printemps 1989), pp. 69-83.

« Révolution, révélation, résolution : Boston et l’image révolutionnaire », communication faite au congrès de l’A.F.E.A. de Chantilly sur "Les Révolutions de 1989" (mai 1988), publiée dans la R.F.E.A., n° 40 (avril 1989), pp. 187-200.

« Les Voix du silence : Les Temps modernes  de Charlie Chaplin » ; communication faite au congrès du GRENA (mars 1992) publiée par les Presses universitaires de Provence (automne 1992), pp. 153-63.

« Les Figures de la transgression dans Citizen Kane d’Orson Welles » ; communication faite au congrès du GRENA (mars 1994) publiée par les Presses universitaires de Provence (automne 1994), pp. 79-93.

« Le “mécanique” et le “vivant” : le comique dans la première séquence des Temps Modernes ». Communication faite au colloque de la SERCIA à Besançon (octobre 1995), publiée par les Presses universitaires de Provence, 1996, pp. 121-28.

« Déplacements, impasses : le monde clos de Interiors  (Woody Allen) » : communication faite au congrès de l’AFEA à Lyon, en mai 1996, publiée dans  les Cahiers du CICLAHO, Presses de l’Université de Paris X Nanterre, 1998, pp. 34-46.

« Frank Capra et la ploutocratie : les séductions de l’anti-Amérique » : communication faite au colloque du GRENA de mars 1999, publiée par les Presses universitaires de Provence en 2000, pp. 117-33.

« Stephen Crane, Les Couleurs de l’angoisse », Voix américaines (Paris : Belin, 2002).

« Elia Kazan, le retour : la quête du pays dans America America », communication faite à l’Université de Paris X-Nanterre, in Bulletin du CICLAHO (Centre de Recherche sur le Cinéma classique Hollywoodien), n° 3 (4e trimestre 2003) : 147-61.

“Looking Backward: Politics and History in Elia Kazan’s Viva Zapata”, communication faite au congrès annuel de la SERCIA à University College, Londres, 20-23 juin 2004. Paru dans les actes du congrès, (Michel Houdiard, juin 2007).

Editions de textes : 

Préface et post-face à Un Héroïsme mystérieux, de Stephen Crane (éditions Autrement, déc. 1994), pp. 7-9 et 203-10.

Préface et post-face à Douze hommes de Theodore Dreiser (éditions Autrement, déc. 1994), pp. 5-7 et 198-205.

Direction d'ouvrages et de numéros de revues : 

Co-responsable (avec Michel Granger) de l’ouvrage collectif Confluences américaines : mélanges en l’honneur de Maurice Gonnaud (Presses universitaires de Nancy, mai 1990). Préface.

Responsable scientifique et technique du premier numéro de Profils américains, consacré à Nathaniel Hawthorne (février 1991). Préface.

Responsable technique du numéro 5 de Profils américains (responsable scientifique : Philippe Jaworski) consacré à Melville (décembre 1993).

Responsabilité scientifique et technique du numéro 10 de Profils américains, consacrés à Thoreau (1999). Préface.

Responsabilité scientifique et technique du numéro 18 de Profils américains, consacré à Stephen Crane (2005). Préface.