Paul KOMPANIETZ

Type de membre : 
Doctorants
Titre de la thèse : 

Les imaginaires romanesques de la Terreur, d'Isabelle de Charrière à Victor Hugo (1793-1874)

Année d'inscription : 
2011
École doctorale : 

« Lettres, langues, linguistique et arts » (ED 484 3LA, Université Lumière Lyon 2)

Directeur de thèse : 
M. Jean-Marie Roulin (Université de Saint-Etienne) et Mme Florence Lotterie (Université Paris-Diderot - Paris 7)
Présentation : 

- « Dire sa vie ou la laisser dire : sur un paradoxe de la postérité staëlienne », Cahiers staëliens, n° 61, 2010-2011, p. 135-150.

- « L’Art français de la guerre ou les épreuves de la représentation », @nalyses. Revue de critique et de théorie littéraire, vol. 8, n° 1, hiver 2013, p. 228-244.

- « Procès d’un immoraliste ? Diderot, lecteur de La Rochefoucauld », Dix-huitième siècle, n° 46, 2014, p. 623-644.

- « Un tragique “entre deux rives” : les romans de Madame de Duras », Orages, n° 14, p. 121-134.

- À paraître en 2017-2018 : « Nodier et la littérature de la Révolution », « Le divorce dans le roman du tournant des Lumières », « Mademoiselle de Sombreuil et l'épisode du verre de sang », « Méduse dans la Révolution » et « La Terreur dans Stello ».